Enfants & adolescents > Haut potentiel

Qu'est-ce que c'est?

Le haut potentiel intellectuel est défini objectivement par un Quotient Intellectuel supérieur à 130, ce qui représente 2,5% de la population. On retrouve cette proportion chez les enfants comme chez les adultes. Différentes appellations existent : Enfant Intellectuellement Précoce (EIP, dénomination retenue par l'Education Nationale), enfant à haut potentiel, surdoué... La douance (pour reprendre un terme canadien, dérivé du mot anglais gifted c'est-à-dire doué) est un ensemble de capacités cognitives supérieures à la moyenne de la population du même âge. Elle n'est pas synonyme d'élève brillant, car elle est associée à une façon différente de penser, une particularité qui n'est pas toujours adaptée au cadre scolaire imposé. Ce qui n'empêche pas de nombreux EIP de réussir des études poussées. Il est important de souligner que la douance n'est pas un handicap mais un potentiel qui peut se réaliser dans la sérénité.

Pourquoi certains EIP ont-ils besoin d’aide ?

Cela peut sembler paradoxal mais précocité intellectuelle ne signifie pas automatiquement enfant brillant, d’autant qu’ils ont une façon particulière de penser qui ne s’accorde pas toujours avec les attentes de l’école. Ainsi, divers cas de figures peuvent se présenter : l’enfant s’ennuie, l’enfant se sent différent sans comprendre cette différence, ce qui l’angoisse (peur d’être ou devenir fou), l’enfant a du mal à s’adapter au cadre scolaire ou au contraire, se suradapte en inhibant ses facultés. De fait, les EIP sont plus souvent touchés par la dépression, les troubles anxieux, la phobie scolaire, sans compter qu'ils peuvent également souffrir d’autres troubles (dyslexie, TDAH…) qui sont alors plus difficiles à détecter en raison de la compensation du trouble par leur potentiel.

Comment la detecter?

Le Quotient Intellectuel est évalué par un psychologue à partir d’une échelle psychométrique spécialisée (par exemple, le WISC IV).

Le bilan cognitif, dans le cadre du haut potentiel, est centré sur l'évaluation du quotient intellectuel mais plus que le chiffre, c'est le profil de fonctionnement qui est important et d'autres tests complémentaires pourront être proposés si nécessaire.

Ce que je propose pour les EIP

Je propose aux EIP un suivi psychologique basé sur différents outils, adaptés en fonction de la problématique propre du patient :

  • La métacognition : cette technique va leur permettre de mieux comprendre leur propre fonctionnement, afin de mieux s'adapter aux attentes scolaires.
  • La méditation thérapeutique : elle permet à l'EIP de retrouver une sérénité intérieure, de ne pas se laisser envahir par ses pensées qui tournent en permanence.
  • La relaxation : elle aide l'enfant à apaiser ses tensions intérieures, en complémentarité avec la méditation thérapeutique.
  • L'hypnose : elle permet à l'enfant de prendre en charge ses difficultés par l'apprentissage de l'autohypnose. Elle est indiqué dans l'anxiété, les phobies, les difficultés de sommeil par exemple.

Voir les tarifs